Russie Agent Commerciale Exporter en Russie et pays CEI Osez le marché russe! russe France Russie Business Forum English
Russie et pays CEI: conseil, export et commerce.

Nouvelles du marché russe et les pays CEI.

Pour être sûr de ne pas manquer les dernières informations sur l’actualité de marché russe et nos projets et services gratuits, inscrivez-vous à notre NewsLetter.
Sujet : Russie

Moscou et les Moscovites vus par les autres Russes

 
RussieUn sondage sur le thème "Moscou et les Moscovites vus par les autres Russes" a été réalisé par la fondation Obchtchestvennoïé mnienié (Opinion publique) pendant la célébration du 860e anniversaire de la capitale russe.
Les résultats du sondage, effectué auprès de 1.500 personnes dans cent localités, sont loin d'être univoques. 22% des Russes vivant hors de Moscou et 43% des Moscovites ont qualifié cette ville d'"incarnation de tout ce qu'il y a de meilleur en Russie". Pour 69% des non-Moscovites et 54% des Moscovites, il s'agit simplement d'une "grande ville".

L'attitude envers Moscou a un peu changé par rapport à l'année dernière, approchant l'indifférence: la part de ceux qui la considèrent comme "un trésor de la Russie" a diminué de 7 points, de même que la part des personnes pour lesquelles ce n'est qu'une mégalopole.

36% des sondés ont une attitude positive vis-à-vis de Moscou, presque autant de personnes (35%) n'éprouvent "aucune émotion" à son égard. Un cinquième des personnes interrogées (20%) ont une attitude négative envers la capitale. Parmi les Moscovites, les réponses sont statistiquement différentes: la plupart (77%) aiment leur ville et chez seulement 10% elle suscite des émotions négatives; 13% des Moscovites sont "neutres". La répartition des réponses à cette question n'a pratiquement pas changé depuis l'année dernière.

La plupart des sondés sont enclins à penser que les habitants des autres villes perçoivent la capitale de façon plus négative que les Moscovites. Cette tendance est particulièrement évidente chez les habitants de Moscou: 46% d'entre eux estiment que les non-Moscovites ont une attitude négative à l'égard de Moscou, 24% supposent une attitude positive de leur part et 14% une attitude neutre. Parmi les habitants d'autres régions, seulement 27% estiment que la plupart des originaires des villes et villages russes n'aiment pas Moscou; 20% pensent qu'elle est perçue positivement et encore 22% évoquent l'indifférence vis-à-vis de la capitale.

Comme il a été remarqué au cours des sondages précédents, les Russes sont d'avis que la population de Moscou diffère beaucoup de celle des autres villes russes: 66% des sondés habitant dans la capitale et hors de Moscou évoquent les "particularités" des Moscovites. Lesquelles?

Esquissant l'image de l'habitant de la capitale, les sondés citaient le plus souvent l'emploi intéressant, les revenus élevés, ainsi que de bonnes qualités pratiques et le bien-être qui en dépend. 22% des personnes interrogées ont relevé la bonne qualité de la vie dans la capitale ("riches et qui ont réussi leur vie", "niveau plus élevé [que les autres]"), 9% ont qualifié le Moscovite d'aujourd'hui d'homme motivé et pratique ("jeune homme prometteur qui sait gagner de l'argent"); selon 3%, les Moscovites sont très instruits et bien informés (""instruits", "s'y connaissant en économie et en technologies"), 1% ont cité l'assiduité des Moscovites ("ils gagnent leur vie, ils travaillent sans se ménager", "workoholics").

Evoquant les qualités personnelles des Moscovites, les Russes ont le plus souvent cité des traits négatifs. 9% des personnes interrogées ont évoqué l'arrogance et le snobisme, 6% considèrent les habitants de Moscou comme grossiers et agressifs. Certains parlent de leur avarice et leur cupidité (5%).

En outre, selon 3% des sondés, les Moscovites sont malveillants et n'aiment pas les étrangers. Les personnes interrogées ont également cité la nervosité et l'agitation excessive qui leur seraient propres, ainsi que l'égoïsme (également 3%). Les bonnes qualités morales des habitants de la capitale russe ont été évoquées beaucoup plus rarement. 3% des sondés estiment que les Moscovites sont bien élevés et polis, selon 2%, ils sont bienveillants et sociables.

Si l'on ne prend pas en compte les idées reçues persistant depuis l'époque soviétique, selon lesquelles "à Moscou, il y a tout" parce que "l'ensemble du pays travaille pour la capitale", on pourra déceler les raisons pour lesquelles certains Russes continuent à concevoir de l'antipathie pour la capitale russe.

Les Moscovites gagnent en moyenne plus que les autres Russes. Le salaire moyen en Russie est de 13.250 roubles, alors que les Moscovites gagnent environ 20.000 roubles (quelque 570 euros - n.d.l.r.). Les salaires réels sont sans doute plus importants que les statistiques officielles. L'agence Begin Group a interrogé les parents pour découvrir que presque un tiers des Moscovites (30%) sont prêts à payer 1.000 dollars par mois pour que leur enfant fasse ses études dans une école privée.

La durée de vie des Moscovites s'est allongée ces dernières années: de 9 ans pour les hommes et de 4,5 ans pour les femmes. Cependant, les femmes vivent toujours plus longtemps que les hommes: 78 ans contre 70 ans. Les habitants des autres régions russes vivent 59 ans en moyenne.

Mais la vie dans la plus grande mégalopole russe a également ses inconvénients. Moscou reste toujours l'une des villes les plus chères du monde. Notamment, selon le classement de Mercer Human Resource Consulting publié en juin dernier, la capitale russe est la ville la plus chère pour les étrangers (pour la deuxième année consécutive).

Mais pour les Moscovites, la vie n'est pas plus facile. L'indice moyen du coût du logement, calculé par le centre d'analyse www.irn.ru, était de 4,061 points la semaine dernière (cela veut dire que le mètre carré coûte environ 4.061 dollar), alors que le prix moyen sur le marché approuvé par le ministère du Développement économique et du Commerce pour l'ensemble de la Russie représente 22.430 roubles (quelque 840 dollars).
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Publié le 24 novembre 2007 à 13:15:41 MST
Sujet(s) associé(s) à l'article:
Commerce
Commerce
dernière article ajoutée 2009-08-03 04:47:05

• Apporteur d'affaires. Marché russes.

L’apporteur d’affaires est une personne (commerciale ou non-commerciale) qui met en relation un prospect avec un vendeur ou une entreprise, en contrepartie d’une commission ou rétribution financière fixe. L’apporteur d’affaires apporte des informations au vendeur et au client sur l’existence d’un produit pour l’un et de l’intérêt d’achat pour l’autre. ...

Dernières articles ajoutées
· Le personnel administratif est le plus demandé par les entreprises en Russie
· L’effet dégrisant de la crise en Russie
· Le problème de l’incompétence financière des Russes
· La majorité des Russes approuve l’interdiction de la vente nocturne d’alcool.
· Internet russe : contrôler les investissements étrangers dans la Toile russe
[ retour ] [ archives des articles ]
mention légale Certification de produits en Russie Osez le marché russe! Annuaire de site web Export Russie RSS