Russie Marché CEI. Agence de conseil et d'accompagnement. Agence Agent Commerciale. Commerce russe.

Moscou à nouveau classée ville la plus chère du monde pour les étrangers


Date: 24 novembre 2007 à 13:51:25 MST
Sujet: Russie

Moscou a été classée, pour la deuxième fois consécutive, ville la plus chère du monde pour les étrangers, selon le cabinet Mercer Human Resource Consulting, indique mardi le quotidien Vedomosti.
Une fois par an, Mercer étudie le coût de la vie pour les étrangers travaillant dans 143 villes du monde. Les consultants comparent les coûts de 200 marchandises et services, y compris le prix de la location d'un appartement, des repas dans les restaurants et des transports.

Mercer compare les prix d'articles analogues dans différents pays, par exemple ceux des yaourts Danone, des chemises Lacoste, des voitures Volkswagen, Volvo et BMW. C'est le coût de la vie à New York qui est pris comme référence (100 points).

En 2007, la vie à Moscou s'est avérée d'un tiers plus chère qu'à New York (la différence n'était que d'un quart il y a un an). Le coût de la vie a augmenté dans l'ensemble des pays européens (et notamment à Londres, à Copenhague et à Paris) suite à la chute du dollar. En revanche, New York est passée du 10e au 15e rang.

Moscou est suivie dans le classement par Londres, Séoul, Tokyo et Hong Kong. Sofia a été reconnue comme la capitale européenne la moins chère. Saint-Pétersbourg, tout comme l'année dernière, se classe 12e.

"Il est très cher de vivre à Moscou", regrette un professeur d'anglais originaire du Montana (Etats-Unis). Le transport et les restaurants y sont une fois et demie voire deux fois plus chers par rapport à Boston ou Philadelphie".

Moscou manque d'hôtels bon marché, alors que le prix d'une chambre dans les hôtels de luxe dépasse celui des hôtels européens, note un économiste indépendant. On peut y trouver un logement relativement bon marché pour 600 dollars par mois mais les appartements de luxe sont plus chers qu'aux Etats-Unis, remarque un web designer de Chicago. A Moscou, on doit payer pour le logement 20% à 30% de plus qu'à Berlin et 10% de plus qu'à Londres, s'indigne un gestionnaire de la représentation d'une compagnie de constructions mécaniques.

Des cadres supérieurs viennent travailler à Moscou de l'étranger. Leur travail est bien rémunéré et ils sont prêts à des dépenses considérables, explique Evgueni Nadorchine de la banque d'investissement Trust.

Il y a encore un an, les salaires élevés et les avantages des expatriés compensaient largement la cherté de la vie moscovite, estime la directrice des ressources humaines d'une grande banque d'investissement. Par contre, aujourd'hui, l'inflation est plus élevée pour les étrangers que pour les Russes, leurs salaires fixes étant payés en monnaie étrangère et ne correspondant pas aux dépenses toujours grandissantes, commente-t-elle.

L'étude de Mercer ne concerne pas les Moscovites. Les dépenses que peuvent se permettre les cadres étrangers ne reflètent pas le "panier de consommation" du Moscovite moyen, a expliqué à l'agence de presse Interfax le vice-maire de Moscou Iouri Rosliak.

Les positions de Moscou dans le classement de Mercer ne devraient pas trop changer d'ici deux à quatre ans, assure Evgueni Nadorchine.

Vedomosti


eLigne est une agence de conseil et d'accompagnement pour les entreprises françaises sur les marchés de la Russie et de la CEI.
http://www.eligne.com

L'URL de cette page est :
http://www.eligne.com/107-Moscou-nouveau-classee-ville-chere-monde-etrangers.html