Russie Marché CEI. Agence de conseil et d'accompagnement. Agence Agent Commerciale. Commerce russe.

Kirghizie. Asie central. Situation politique et economique.


Date: 21 septembre 2006 à 13:29:04 MST
Sujet: Kirghizie

Le 5 avril 2005, face à l'indignation provoquée par des élections frauduleuses, le président Akayev a été contraint à démissionner. Pour l'essentiel, les manifestations ont été le fait de jeunes de la communauté ethnique kirghize des régions rurales du Sud, en butte depuis de nombreuses années à l'exclusion du pouvoir économique et politique, contrôlé par les groupes du Nord.

À la suite de ce soulèvement, parfois qualifié de " Révolution des tulipes ", il a été décidé d'organiser des élections le 10 juillet. C'est ainsi qu'un économiste originaire du Sud et nommé à la présidence du pays pendant la phase de transition, M. Kurmanbek Bakiyev, a été élu président au premier tour. Malgré l'instabilité pendant la période préélectorale, et certaines irrégularités, le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'OSCE a conclu, dans son rapport préliminaire, que le scrutin s'est déroulé en général dans le respect des normes internationales et qu'il a été l'expression d'un " progrès tangible " vers la tenue d'élections libres et honnêtes. Le pays demeure confronté à des pressions intérieures du fait des tensions entre les ethnies kirghize et ouzbèke dans la vallée de la Ferghana. Bishkek a tissé de bonnes relations avec la Russie et les États-Unis (les deux pays conservent des bases militaires dans le pays) et il déploie des efforts pour assurer la sécurité régionale.

Situation économique
En 1998, la République kirghize est devenue le premier pays de la Communauté des États indépendants (CEI) à adhérer à l'Organisation mondiale du commerce. L'économie a connu une croissance rapide au milieu des années 1990, grâce à une réforme agraire et au début de l'exploitation de la mine d'or de Kumtor. La crise financière régionale de 1998 a interrompu soudainement la progression économique du pays. Depuis, l'économie de la République kirghize enregistre une croissance moyenne de quatre pour cent par année.

La modernisation des systèmes juridique et de réglementation a progressé régulièrement, mais les progrès ont été plus lents dans la réforme des secteurs de l'énergie et des télécommunications. Le gouvernement a également établi l'Agence de l'investissement étranger direct dans le cadre du Fonds des biens de l'État afin de créer un guichet unique pour les investisseurs étrangers éventuels. Malgré ces réformes importantes, l'investissement étranger direct demeure faible et les programmes de stabilisation à l'occidentale n'ont pas assuré la sécurité économique de la population, qui continue à vivre dans la pauvreté.




eLigne est une agence de conseil et d'accompagnement pour les entreprises françaises sur les marchés de la Russie et de la CEI.
http://www.eligne.com

L'URL de cette page est :
http://www.eligne.com/33-kirghizie-situation-politique-economique.html