Russie Marché CEI. Agence de conseil et d'accompagnement. Agence Agent Commerciale. Commerce russe.

De plus en plus de policiers russes sympathisent avec les nationalistes.


Date: 10 octobre 2006 à 05:15:24 MST
Sujet: Russie

Le ministère de l'Intérieur a publié ses statistiques concernant les crimes commis contre les étrangers. De 2000 à 2005, leur nombre s'est accru de 84 %. Le général de police Andreï Novikov, vice-ministre russe de l'Intérieur, a reconnu que la lutte contre les extrémistes devrait être plus efficace. Cependant, les experts sont certains que les effectifs manquent pour lutter contre le nationalisme agressif, car ceux qui sympathisent avec les nationalistes deviennent de plus en plus nombreux dans les organes de maintien de l'ordre public.

De l'avis des experts, les "crânes rasés" se sentent parfaitement à leur aise dans les rues des villes et les policiers ne voient pas en eux de véritables criminels. "Il arrive souvent qu'après avoir arrêté des "crânes rasés" qui ont battu des Caucasiens, les policiers disent aux skinheads: cela ne fait rien, il (la victime) fera sa déposition et nous te laisserons partir", affirme Svetlana Ganouchkina, présidente du comité "Assistance civile".

Le journaliste Nikolaï Svanidze, membre de la Chambre civile, estime que les tendances nationalistes sont assez largement répandues parmi les policiers. "La police ne manque pas d'individus ayant des préjugés propres à une bonne partie de notre société, a-t-il fait remarquer. Mais, à la différence de toute la société, la police exerce le pouvoir, par conséquent, cela représente une grave menace".

Les nationalistes déclarent ouvertement que les policiers sont à leurs côtés. "Ces derniers temps, ils ont une attitude singulière à notre égard, estime Alexandre Belov, leader du Mouvement contre l'immigration illégale. Ils s'approchent et déclarent pudiquement qu'ils sont contraints de nous contrôler, etc. En fait, ils nous soutiennent, mais ils sont contraints d'exécuter des ordres bizarres". Certains policiers souhaitent adhérer à l'organisation. "C'est normal, affirme Alexandre Belov. Les membres de notre organisation sont très différents, il y a d'anciens policiers et des personnes qui travaillent dans les organes mais qui collaborent avec nous".

Le lieutenant-colonel des troupes de l'Intérieur Andreï Golovatiouk, député du LDPR (Parti libéral-démocrate de Russie) à la Douma, est persuadé que l'Etat n'a pas encore défini sa position à l'égard des organisations comme le Mouvement contre l'immigration illégale: "S'il y a une décision de mettre fin à leur activité, la police agira en conséquence. Il faut prendre une décision politique, alors la police la mettra en oeuvre".

Source: Novye izvestia


eLigne est une agence de conseil et d'accompagnement pour les entreprises françaises sur les marchés de la Russie et de la CEI.
http://www.eligne.com

L'URL de cette page est :
http://www.eligne.com/56-policiers-russes-sympathisent-nationalistes.html