Importateurs de vins en Russie
Business Forum France–Russie Osez le marché russe! russe France Russie Business Forum English
Service exportation vin marché russe

Exportation du vin sur le marché de la Russie. Service d'export pour viticulteurs français.

Pour être sûr de ne pas manquer les dernières informations sur l’actualité de marché russe et nos projets et services gratuits, inscrivez-vous à notre NewsLetter.


La situation sur le marché des spiritueux en Russie

exportation vins russie

Le marché des produits alcoolisés a toujours joué un grand rôle dans l'économie russe. Le secteur de l’alcool occupe toujours une place grandissante. On peut diviser les produits alcoolisés vendu en Russie en trois catégories principales : la vodka, la bière et le vin. Nous jetterons un coup d'oeil sur le développement historique de la consommation de l'alcool en Russie, à partir de 1960.

Fig. 1. Le dynamisme de la consommation des boissons alcoolisées en Russie en litre par personne et par an.
Le niveau de consommation en 1960 est pris pour référence (indice 100)

La vodka - un marché en baisse.

En regardant le dessin 1, nous constatons, que la consommation de vodka, était pratiquement stable avant la campagne antialcoolique de 1985. Suite aux interdictions administratives de 1985 a eu lieu la récession du marché de la vodka. Après 1990, et la naissance de l’économie de marché, nous voyons une croissance assez rapide et stable du marché de la vodka. Cette croissance a continué jusqu'en 2000. Aujourd'hui la consommation de vodka représente plus de deux fois celle d’avant 1985. Cela est lié à deux facteurs principaux : Tout d’abord, la vodka était l'alcool le moins cher en Russie. Sachant qu’ au début des années 1990 le revenu moyen mensuel était de 5 à 10 dollars par personne, le facteur du coût restait toujours très important. Ensuite la vodka jouait un rôle de compensateur social dans une situation de l'inconfort intérieur et la précarité sociale dans la société (la perestroïka). À la fin des années 90 on commence à parler de stabilisation du développement social et du marché en Russie. Et, à partir de 2000 on observe une baisse constante de consommation de vodka. Cette réduction pourrait atteindre 40 à 50 % pour les cinq prochaines années.

La bière - Un marché au stade de maturité.

À partir de 1995, le niveau de consommation de la bière est en croissance constante. En 2005 la consommation de la bière est pratiquement 2,5 fois plus grande que dans les années soixante. À partir de 2002 on observe un ralentissement de la croissance du marché de la bière en Russie de 5 à 8 % par année. Plusieurs experts pensent que le potentiel évolutif du marché de la bière est arrivé à terme et pronostiquent une réduction de consommation dans les années à venir.

Le vin – Consommation multipliée par 7.

Dans les années 70, le niveau de consommation de vin en Union Soviétique était d’environ 15 litres par personne et par an. Dès 1985, suite à la loi antialcoolique, on observe un écroulement total de la consommation de vin qui va s’accentuer avec le début de la perestroïka (1990) Les principales raisons en sont les faibles revenus de la population et un coût élevé du vin. Au milieu des années 90 en Russie on consommait toujours deux fois moins de vin, que dans les années 60 et six fois moins que dans les années 70. La fin de années 90 marque un tournant et une croissance continuelle de la consommation de vin.


Fig. № 2 : Russie. Evolution de la consommation de vin (en litre) par personne

Selon les estimations des experts, dans les 4 à 5 ans à venir, le marché russe du vin devrait croître constamment et tripler. Toutes les études convergent vers une consommation d’environ 14-15 litres par personne par année. Il faut ajouter qu'un tel niveau de consommation de vin est standard pour la plupart des pays européens non producteurs traditionnels de vin. Notons que dans les années 70 sur le marché d’Union Soviétique existait un choix très restreint de produits alcoolisés. Dans les magasins on ne trouvait que des vins russes, moldaves, géorgiens ou azerbaïdjanais, représentants à peine quelques dizaines des marques. Néanmoins le niveau de consommation était assez élevé. En considérant, qu’aujourd'hui sur le marché il y a déjà quelques milliers de marques de vin, le niveau de consommation évalué à 15 litres, est, à notre avis pessimiste.


La Russie en tant que producteur de vins.

La croissance soutenue de la consommation de vin en Russie a incité au rachat des entreprises vinicoles étrangères. Depuis 2001, ce phénomène est en pleine expansion, ainsi les entreprises russes ont racheté la plupart des entreprises vinicoles en Moldavie et Géorgie. se préparant ainsi au boom du marché.
La part de vins produits sur le territoire de la CEI sous contrôle d' entreprises russes ne cessera de progresser dans les années à venir.

[ retour ]
publié le 2005-06-16
    Sommaire de la présentation:

La situation sur le marché des spiritueux en Russie  La situation sur le marché des spiritueux en Russie
La structuration du Marché du vin  La structuration du marché du vin russe
Le choix du vin par le consommateur russe  Le choix du vin par le consommateur russe - Cinq Pas Consécutifs
Le marché des vins français en Russie  Le marché des vins français en Russie
Comment conquérir le marché russe du vin ?  Comment conquérir le marché russe du vin ?
Stratégie d'exportation du vins français en Russie: communication online sur le marché russe  Stratégie d'exportation du vins français en Russie: communication online sur le marché russe
Alors quelle est la position des vins d’Alsace pour l'importateur russe ?  Alors quelle est la position des vins d’Alsace pour l'importateur russe ?



VinoLine.Com Projet russe pour viticulteurs français.
Nouvelles du marché du vins de la Russie et pays CEI
Principales conditions d'accés au marche russe des vins et spiritueux
Marche des vins et spiritueux de la Russie: forum de discussion.

mention légale French Wine Alsace France Commerce en Russie Annuaire de site web Agence eLigne Russie RSS